Flamenco et confinement

Continuer à apprendre le flamenco et à créer, chez nous.

Depuis plusieurs semaines ; même si beaucoup d’entre nous continuent à travailler, nos activités sont fortement ralenties notamment du fait de l’arrêt total des secteurs du divertissement ou de la restauration. En ce qui concerne le secteur des arts vivants et du flamenco en particulier, les artistes (musicien ou danseur de flamenco) ne peuvent plus monter sur scène. Ils sont donc confrontés à des difficultés économiques sans précédent. Pour les étudiants en flamenco, les cours sont évidemment annulés. 

Mais cela ne signifie pas pour autant que les artistes flamenco ou les étudiants en flamenco se retrouvent désœuvrés ou au « chômage technique ». Il semble en effet que, pour certains, ce contexte de coupure du quotidien soit propice à une étude plus approfondie du flamenco et éveille l’envie de création. Ici nous évoquerons en particulier le cas du danseur de flamenco ou de l’étudiant en danse flamenca.

Comment faire pour continuer à danser le flamenco chez nous, avec peu d’espace et sans déranger nos voisins ? Et lorsqu’il nous est impossible de danser chez nous, comment continuer à apprendre, en enrichissant notre culture flamenca ? 

Le danseur de flamenco peut apprendre via les réseaux sociaux

Dès le début du confinement, les réseaux sociaux ont joué un rôle important pour assurer une continuité de la vie flamenca. En effet, de nombreux danseurs de flamenco ont publié des vidéos d’eux-mêmes, confinés chez eux, présentant un enchainement ou « patá », por bulería, por tangos ou pour d’autres styles afin de faire danser leurs fans chez eux. 

Ces initiatives de partage de contenus artistiques à l’intention des flamencos confinés a permis aux artistes de maintenir une certaine visibilité dans un contexte où ils ne peuvent plus exercer leur métier normalement (physiquement). Diffusés gratuitement et donc accessibles à tous, ces contenus ont par ailleurs permis de faire vivre cet art au sein de la communauté flamenca en quête d’occupations artistiques enrichissantes.

Comme de nombreux artistes, la Compagnie Flamenca ¡ Ay Castaña ! a proposé une initiative de ce genre en lançant le challenge Instagram « pataita por bulería en la cocina » le 22 mars 2020. Sous forme de vidéo explicative, la compagnie a présenté une patá por bulería à apprendre puis à danser dans sa cuisine (cocina) : pas besoin de chaussures de flamenco ni d’un espace très grand ; des baskets et une cuisine d’un mètre carré suffisent !

Mais le confinement se prolonge… et même si certains artistes continuent de partager des contenus accessibles sur les réseaux, ils se tournent également vers l’organisation de cours en ligne plus formels via Zoom ou Skype à des horaires fixes, leur permettant ainsi d’être rémunérés. La Compagnie Flamenca ¡ Ay Castaña ! proposera d’ailleurs bientôt des cours en ligne ponctuels. Les étudiants qui le souhaitent pourront recevoir un enseignement personnalisé et plus formel adapté au danseur de flamenco.

Le danseur de flamenco peut élargir sa sphère de connaissances en flamenco

Mais si, en tant que danseur de flamenco, vous ne pouvez pas ou vous ne voulez pas danser chez vous, que faire ? Ce cas de figure est tout à fait possible et compréhensible, mais pas de panique, même sans danser, un danseur de flamenco peut continuer à enrichir ses connaissances et ce, par exemple en écoutant du chant flamenco, en regardant des vidéos de danse flamenca et en décortiquant les différents palos (styles) de flamenco. 

En effet, l’apprentissage pour un danseur de flamenco se fait en grande partie en écoutant et en observant. Alors pourquoi ne pas profiter de cette période de confinement pour le faire ?

Pour écouter du flamenco très facilement, Flamenco Radio est une valeur sûre. Cette radio vous permettra non seulement de découvrir des enregistrements récents d’artistes actuels mais encore et surtout des enregistrements d’artistes plus anciens qui influencent les artistes d’aujourd’hui. Quasiment aucune publicité et une présentation systématique des enregistrement diffusés (date, artistes etc) rendent l’écoute très agréable. Bien entendu, si vous vous intéressez à des artistes en particuliers, et que vous souhaitez écouter/regarder ces artistes, il est très intéressant de chercher directement des vidéos sur Youtube.

Le danseur de flamenco, pour cultiver son art et mieux le comprendre, doit bien entendu écouter du chant. Cependant, il peut aussi aller plus plus loin dans l’étude et décortiquer chaque famille de palos et chaque palo. Pour cela, la page de flamencópolis est extrêmement bien documentée. Elle vous permettra de connaître l’histoire de chaque palo et les différents styles de letras de chacun de ces palos. Nous vous invitons à la consulter ici.

Danseur de flamenco confiné mais libre de continuer à apprendre

Libérant du temps à certains, nous constatons donc que les circonstances actuelles permettent d’éveiller la curiosité, de booster l’envie d’aller au-delà de la sphère du danseur, de déclencher la volonté de créer ou d’investiguer sur cet art si riche. Le processus d’apprentissage est infini. De nombreuses solutions numériques sont à disposition du plus grand nombre pour continuer à vivre le flamenco chaque jour du confinement… ¡ Viva el arte y viva el flamenco !

Photo illustrant l’article by Alia Photography

Vous pouvez nous contacter par ici…

Next Post

12 thoughts on “Le danseur de flamenco en confinement

  • Awesome write-up. I am a regular visitor of your site and appreciate you taking the time to maintain the excellent site. I will be a frequent visitor for a long time. Alfie Virgie Sami

  • I have been browsing online more than 3 hours today, yet I never found any interesting article like yours. It is pretty worth enough for me. In my view, if all web owners and bloggers made good content as you did, the web will be a lot more useful than ever before. Carmina Hillyer Saloma

  • Everything is very open with a very clear description of the challenges. It was definitely informative. Your website is extremely helpful. Thank you for sharing. Sofia Leonidas Herrera

  • Having read this I believed it was really informative. I appreciate you finding the time and energy to put this article together. I once again find myself personally spending way too much time both reading and posting comments. But so what, it was still worth it! Celia Jereme Shifra

  • Wonderful blog! I found it while surfing around on Yahoo News. Sybyl Magnum Kindig

  • I would like to thnkx for the efforts you have put in writing this website. I am hoping the same high-grade blog post from you in the upcoming as well. Actually your creative writing abilities has encouraged me to get my own blog now. Actually the blogging is spreading its wings rapidly. Your write up is a great example of it. Bel Ferdinand Westberg

  • Hello there. I discovered your web site via Google while searching for a related matter, your site came up. It appears great. I have bookmarked it in my google bookmarks to come back then. Barbra Minor Tillo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress

Erreur : pas de compte connecté.

Veuillez aller sur la page de réglages d‘Instagram Feed pour connecter votre compte.